Qui est André-Jacques Auberton-Hervé ? Sa biographie

Qui est andré-jacques auberton-hervé ? sa biographie

Parti de zéro pour devenir un leader mondial dans le domaine de la microélectronique, André-Jacques Auberton-Hervé (Andre-auberton) sait combien les marchés financiers sont indispensables. Pour partager son expérience, le chef d'entreprise a publié il y a quelques mois un manifeste intitulé "De l'audace !". Tourné vers l'avenir, André-Jacques Auberton-Hervé applaudit les avancées de la révolution industrielle 4.0.

Grâce à sa bonne gestion du développement industriel, la société créée par André-Jacques Auberton-Hervé voit son effectif grimper de deux à environ mille collaborateurs en 10 ans. André-Jacques Auberton-Hervé fait de la start-up un fournisseur performant et incontournable. La société doit sa réussite à sa capacité à s'imposer sur un marché de masse, celui des disques en silicium utilisés dans les PC, les consoles de jeu et les smartphones.

Un étudiant au parcours exceptionnel

En 1986, à 24 ans, André-Jacques Auberton-Hervé obtient sa thèse et prend part à des colloques internationaux dans les deux domaines qu’il affectionne : le silicium et les semi-conducteurs. Il est convaincu très tôt de l’importance du progrès. Né au début des années 60, André-Jacques Auberton-Hervé passe sa scolarité dans l'Hexagone et décroche son bac en avance, à seulement 16 ans.

Un communicant qui défend ses idéaux

André-Jacques Auberton-Hervé est bien entendu satisfait des centaines de millions d'euros planifiées par l'Europe pour le développement de l'industrie de la microélectronique. Pour que l’Europe puisse continuer à se moderniser, il défend l’union. Il collabore avec les meilleurs pour défendre des projets ambitieux et reste fidèle en amitié. Il dispose par ailleurs d'un sens aigu de la communication. Ses multiples fonctions donnent la possibilité à André-Jacques Auberton-Hervé de partager ses idéaux avec un nombre incalculable de personnes.

En introduisant Soitec sur le second marché seulement sept ans après la création de la société, André-Jacques Auberton-Hervé s'est donné les moyens de tenir tête à ses concurrents. André-Jacques Auberton-Hervé comprend très rapidement l’intérêt d'aller décrocher des marchés à l'étranger. Start-up iséroise, Soitec ne tarde pas à exporter ses solutions et affiche de cette manière un CA de 372 millions d’euros en 2006.